​​​

Wëlldéier Drop-off, un réseau pour les animaux sauvages en détresse


A partir du 1er mai, les animaux sauvages blessés ou orphelins peuvent être déposés 24/24 non seulement au centre de soins pour les animaux sauvages à Dudelange, mais aussi dans un des „Wëlldéier Drop-off" à Clervaux, Junglinster et Niederfeulen. Les Drop-off se situent sur les terrains des centres d´incendie et de secours et ils servent de point de départ au transport à court terme vers le Centre de soins à Dudelange, où les animaux seront soignés selon les règles de l'art.

Jusqu´à maintenant, il n'y avait à Luxembourg que la possibilité de ramener des animaux sauvages en détresse au centre de soins à Dudelange respectivement dans la cabane de secours se trouvant sur le site, comme hébergement temporaire en dehors des heures d'ouverture.

La mise en place de trois Drop-off facilite l'accès au centre de soins dans tout le pays et aide à soutenir ainsi les activités du CSD. Avant, la distance jusqu´à Dudelange empêchait souvent de ramener des animaux en détresse jusqu´au centre de soins. L´installation des Drop-off a permis de créer un réseau dans tout le pays.

Par le biais du ministère de l'Intérieur, les services de secours sont associés à la gestion des animaux sauvages en détresse. Ainsi, il a été décidé de placer les trois conteneurs auprès des centres d'intervention et de secours de Junglinster, de Clervaux et auprès de l'École nationale du service d'incendie et de sauvetage à Niederfeulen. Lorsqu'un un Drop-off est occupé, le centre de soins est averti et vient prendre les animaux pour leurs administrer les soins nécessaires et les acheminer vers Dudelange.

Le Département de l'environnement du Ministère du Développement durable et le Centre de soins, en concertation étroite avec tous les acteurs concernés, ont développé un flyer, une affiche et une brochure détaillée en langue française et allemande. Ces documents, qui s'inspirent des situations les plus courantes, pourrons servir de guide et permettre à chacun d'intervenir rapidement et de façon correcte.

Vous pouvez télécharger la brochure sur le site www.centredesoins.lu. Des brochures sont également à votre disposition aux bureaux l'administration communale de Feulen.​




Faut-il toujours intervenir ? Sûrement pas !

Il est primordial d´agir de manière correcte pour la survie de l'animal. Un animal trouvé a rarement besoin de soins prolongés. Souvent on peut aider les animaux par des gestes simples sans les exposer à une situation de stress que représente un transport ou une manipulation inappropriée.   Nous devons ou bien aider l'animal en détresse ou intervenir pour l'éloigner d'une situation dangereuse.

Les animaux sauvages n'ont pas l'habitude d'être en captivité. Une aide inappropriée peut, malgré les meilleures intentions, provoquer un stress inutile et même mener à la mort de l'animal. Il est donc d'une importance cruciale de bien évaluer la situation avant d'apporter une aide quelconque. Les jeunes animaux dépendent avant tout de l'expérience de leurs parents pour les préparer aux conditions de vie très dures qui règnent dans la nature. Un élevage en captivité ne peut jamais remplacer le processus d'apprentissage par les parents. Il est donc extrêmement important pour la survie d'un animal sauvage qu'il ne soit séparé de ses parents que si cela s'avère indispensable.



 

10 règles d'or que faire avec un animal en détresse

  1. Gardez votre calme.
  2. Ne vous mettez pas inutilement en danger en sous-estimant le risque de vous faire blesser par un animal sauvage, voire par le trafic routier.
  3. Ne touchez pas un animal sauf s'il est réellement en détresse et a besoin de votre aide.
  4. Réduisez les stress pour l'animal (endroit calme, obscurci, ne pas exposer inutilement).
  5. Appelez le centre de soins avant de déposer un animal.
  6. Transportez l'animal dans une boîte adaptée.
  7. Ne ramenez pas l'animal chez vous pour le soigner vous-même.
  8. Ne donnez pas de la nourriture à un animal sauvage
  9. Ne donnez jamais des médicaments à un animal sauvage
  10. Les structures d'accueil pour les animaux sauvages sont le centre de soins pour la faune sauvage et les Wëlldéier Drop-off.​


Non
Non